DxO Optics pro 10 – Test de la nouvelle option DxO ClearView

dxo optics 10

DxO ClearView : Présentation

La société DxO vient juste de sortir sa nouvelle mouture DxO Optics Pro 10.

Pour ceux qui me connaissent, vous savez que j’utilise ce logiciel depuis très longtemps. À la base, il avait été créé pour compenser les défauts de nos objectifs, grâce à une équipe qui réalise en studio des milliers d’essais de prises de vues en faisant varier le couple boîtier-objectif, notamment  pour chaque valeur de diaphragme et focale (pour les zoom).

Avec les années, ce logiciel est devenu une référence de traitement de « Workflow » (flux de travail), puisqu’il est, à mon sens, un des 3 meilleurs logiciels de traitement avec Adobe Lightroom et Capture One.

Dans la version 10, une nouvelle option apparait parmi les réglages de traitement : Le DxO Clear View.

Voici ce qui est annoncé sur le site de DxO pour le présenter  :

Supprimez instantanément le voile atmosphérique avec DxO ClearView Nouveau
La nouvelle fonction exclusive DxO ClearView supprime automatiquement la brume de chaleur visible sur les photos de paysage, comme le brouillard lié à la pollution en photo urbaine. Inutile d’appliquer manuellement un masque à votre image ou de manipuler de multiples curseurs : DxO ClearView analyse finement les composantes de couleur de l’image et effectue une mise au noir locale. En un clic, le contraste est visiblement amélioré. Et pour les photographes experts, un mode avancé permet de distinguer l’intensité de la correction dans l’avant-plan et l’arrière-plan de l’image.

Vous pouvez voir le descriptif complet de cette option sur le site Dxo ici

Sur le papier, cette option est donc sensée nous aider au traitement des photographies prises dans des conditions de brumes ou brouillard d’arrière-plan (voile atmosphérique). DxO ClearView se charge de trouver les plans dans l’espace pour les traiter de manière progressive en fonction de la profondeur.

Le but de l’opération : éviter de faire des sélections locales (détourage, pinceau, etc.) avec des traitements par zone. L’avantage premier : le gain de temps passé sur l’ordinateur, notamment en photographie de paysage où les arbres et feuillages sont toujours délicats à gérer pour ne pas voir les traitements localisés.

explication dxo clearview

À la lecture de la notice et du descriptif, tout cela parait alléchant… Alors, bien sûr, je vais tester par moi-même, et vous montrer le résultat, car les images démo, je m’en méfie toujours !

Pour ceux qui veulent consulter la notice officielle en format pdf, voici le lien sur le site DxO

DxO Optics 10 : les versions

L’option ClearView n’existe que depuis la version 10 de DxO, mais surtout, elle n’est active que sur la version Elite, donc prenez garde au choix de version lors de l’achat du logiciel.

Dxo Optics 10 Elite

La version Elite coûte normalement 199 euros, mais la société DxO a décidé de revoir ses prix à la baisse, et cette version passe à 149 euros.

Cette version inclut DxO ClearView

Dxo Optics 10 Essential

La version Essential coûte normalement 129 euros, mais comme pour la version Elite, le prix a été revu à la baisse, cette version passe à 99 euros.

Attention : cette version n’inclut DxO ClearView

Tests de DxO ClearView sur des photographies réalisées en format RAW

Le but de l’article n’est pas de comparer le Raw et le Jpg (même si je vous écrirai surement un billet là-dessus d’ici quelque temps). La série de tests effectués sera à chaque fois sur une base de Raw (ce qui permettra de voir les possibilités maximum de l’option). Les photographies ont été réalisées au Myanmar en janvier 2014, dans la province Chin.

NB : J’ai volontairement désactivé tous les autres réglages de DxO Optics, pour ne voir que l’influence de DxO ClearView.

Interface de DxO

Voici un premier exemple correspondant au type de photo qui serait améliorée par ClearView :

dxoclearview

Aucun réglage sur DxO activé

dxoclearview

DxO ClearView activé (par défaut le logiciel met la valeur de 50)

Premier constat : le résultat est assez épatant, malgré une saturation et/ou vibrance un peu trop importante à mon goût. Idem pour les noirs qui se retrouvent légèrement enterrés (un peu trop profonds). Mais de manière globale l’image se retrouve nettement améliorée en un seul clic…

dxo clearview

Gare aux abus : Attention, si déjà à 50 (valeur en auto) c’est un petit peu criard, le mauvais goût devient vite présent en forçant le réglage manuellement à 100 !

dxoclearview

Mon interprétation : J’ai voulu sortir de l’automatisme proposé par l’option ClearView. Je l’ai donc réglé à 40, ce qui me paraissait suffisant. J’ai ensuite réglé d’autres paramètres dans DxO Optics afin d’affiner le rendu :

  • DxO Smart lighting pour rendre encore mieux l’arrière plan dans le ciel
  • Légère hausse des noirs pour qu’ils récupèrent un peu de détails.
  • Un baisse de la vibrance à -3 car je trouve les couleurs du ClearView par défaut un peu trop flashy par défaut.

Je vous mets le avant/après pour que vous voyiez l’image brute de base et le résultat après traitement… pas plus de 30 secondes…

Un autre exemple, en laissant le réglage par défaut sur cette photographie prise sur une piste avec beaucoup de poussières dans l’air :

dxoclearview

Aucun réglage sur DxO activé

dxoclearview

DxO ClearView activé (par défaut le logiciel met la valeur de 50)

Un exemple sur un portrait (devant un paysage du même genre) afin de voir l’influence sur des sujets vivants dans une composition de paysages.

NB : Je prends la pose pour avoir un souvenir de mon voyage en terres Chin avec le poignard local du chef… un honneur !

dxoclearview

Aucun réglage sur DxO activé

dxoclearview

DxO ClearView activé (par défaut le logiciel met la valeur de 50)

La récupération de l’arrière-plan est efficace, mais les couleurs sur mon visage et sur mes bras commencent à être trop saturées.

dxoclearview

En agrandissant à 100% on voit la force du ClearView : aucun souci sur les contours, que ce soit sur le T-shirt, et surtout dans les cheveux !

Un dernier exemple, sur un paysage de Birmanie :

dxoclearview

Aucun réglage sur DxO activé

dxoclearview

DxO ClearView activé (par défaut le logiciel met la valeur de 50)

dxoclearview

Le constat est de nouveau frappant, et à 100% on ne remarque aucun souci sur les contours des arbres, souci récurrent en traitement ou retouche. Dans ce genre de sujet, le gain de temps est évident !

Et pour finir, comme je suis joueur, je me suis posé la question : comment cette option rendrait-elle sur une photo dotée d’une bonne lumière (donc non voilée).

Voici un essai sur un paysage réalisé au Canada en octobre 2014 :

dxoclearview

Aucun réglage sur DxO activé

dxoclearview

Dxo ClearView activé (par défaut le logiciel met la valeur de 50)

Constat du jeu : Assez mauvais à mon goût, on dirait une carte postale d’Australie des années 80… aucune finesse, de la saturation à gogo. Déjà que je trouvais ça trop violent sur une image molle, alors sur une standard, çà pique un peu les yeux !

Examinons le ciel de plus près :

dxoclearview

Aucun réglage sur DxO activé

dxo clearview

Dxo Clearview activé (par défaut le logiciel met la valeur de 50)

Le rendu dans le ciel est très mauvais quand on agrandit à 100%. Même si cela lui redonne du relief, la montée de bruit est assez gênante.

Conclusion du test

DxO ClearView est une option qui deviendra incontournable tant son efficacité sur des sujets voilés/brumeux est incroyable.

Le gain de temps de traitement est non négligeable, même si, à mon sens, il ne faut pas rester en mode automatique sur cette option.

Comme vous avez dû le comprendre aussi, on ne doit activer cette option que sur des images concernées par cette option.

Enfin, sachez tout de même qu’il y a une compatibilité totale entre DxO Optics et Adobe Lightroom 5. On peut donc travailler avec les 2 logiciels en même temps et les faire communiquer afin de profiter de leurs points forts. Pour ma part, quand je travaille avec mon Canon EOS 5D Mark III, je travaille toujours avec les 2 logiciels pour tirer le meilleur parti de mes images.

Et vous quel logiciel de traitement utilisez vous ? Comment trouvez vous cette nouvelle option de DxO ?

2 Commentaires sur “DxO Optics pro 10 – Test de la nouvelle option DxO ClearView

  1. Guillaume says:

    Bonjour,

    J’utilise DxO 10 depuis un an et je l’apprécie beaucoup.
    Mais par curiosité, je viens d’essayer Lightroom 6.

    Suite a la lecture de ton article sur l’option Clearview de DxO,
    j’ai deux questions à te poser s’il te plait.

    a) est ce que le clearview est un mix d’autres réglages comme le contraste ou
    la saturation des couleurs ? dans ce cas-là, je n’ai plus besoin de toucher à ces
    réglages ? ou bien est il vraiment un réglage indépendant ?
    Je vois bien son efficacité mais jusque où faut il le pousser au maximum ?

    b) Concernant Lightroom, tu écris que on peut travailler avec les deux logiciels
    même temps pour profiter de leurs points forts. Mais je constate que DxO
    demande quand meme de reconvertir en DNG ou TiFF, c’est un peu lourd sur
    le disque dur, non ? et quel format faut-il choisir ?

    Merci d’avoir pris un peu de temps pour me lire, aussi pour me répondre.
    Au plaisir de lire tes articles (surtout sur DxO ^^)

    • Martial Couderette says:

      Bonjour Guillaume,
      Pour répondre à tes questions :
      – Clearview est bien sûr un mélange de réglage savamment pensé par l’éditeur (notamment de clarté et saturation, sorte de polarisant numérique) pour enlever le voile, après çà ne veut pas dire qu’on ne va pas toucher les autres réglages qui sont généraux sur l’image. Je ne suis pas pour en abuser en terme de quantité, car cela monte un peu la saturation, ce qui peut donner un rendu sur-exagéré à mon goût.
      – Les 2 logiciels ont une manière différente de dé matricer le RAW, il n’y a donc pas possibilité de lien entre les 2 logiciel sur le raw propriétaire.
      Je ne suis pas un partisan du DNG, je trouve le TIF très bien 😉
      Par contre oui cela pèse plus lourd…mais sincèrement au prix des disques durs actuels, je trouve que les arguments du poids de fichiers ne sont plus bons aujourd’hui, autant choisir la qualité.
      PS : à noter que Lightroom a aussi ajouté une option correction du voile depuis peu…qu’on peut mettre sur toute la photo ou juste localement…
      Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *